Les ingénieurs du chaos Giuliano Da Empoli

Chapeau
L'ouvrage du journaliste italien est consacré au parcours, aux intuitions et aux accomplissement de ces hommes de l'ombre, qui sont souvent invisibles mais qui jouent un rôle crucial dans ce qui apparaît quotidiennement sur nos écrans et donc par extension, ce qui finit dans nos esprit. Dominic Cummings, Steve Bannon, Milo Yannopoulos, Arhur Finkelstein, et les Casaleggio père et fils sont les héro ou peut-être les anti-héros de cet ouvrage.

Le Carnaval. Le monde à l'envers, le renversement des règles. C'est l'image que choisit de donner Guiliano Da Empoli pour décrire ce qui lui semble être une partie monde politique contemporain.

Au cœur de ce renversement, on trouve le tumulte d'un océan infini de données mais surtout, des ingénieurs sachant les maîtriser, les faire parler, ceci grâce à des capacités de collecte et de calcul probablement jamais atteintes dans l'Histoire de l'humanité.

L'ouvrage du journaliste italien est consacré au parcours, aux intuitions et aux accomplissement de ces hommes de l'ombre, qui sont souvent invisibles mais qui jouent un rôle crucial dans ce qui apparaît quotidiennement sur nos écrans et donc par extension, ce qui finit dans nos esprit. Dominic Cummings, Steve Bannon, Milo Yannopoulos, Arhur Finkelstein, et les Casaleggio père et fils sont les héro ou peut-être les anti-héros de cet ouvrage. Ayant particulièrement observé l’ascension du mouvement Cinq étoile dans une Italie qu'il qualifie de "Sillicon Valley du populisme", Guiliano Da Empoli décrit les mécanismes qui ont poussé ce mouvement au centre de la scène politique pour ensuite comparer les mécanismes de son succès à d'autres phénomènes similaires.

Sans sombrer dans la caricature, Da Empoli nous dresse le portrait de ces personnalités qui ont su avant d'autres exploiter les profonds changements qu'ont amené internet dans un premier temps, et les réseaux sociaux mondialement utilisés dans un second temps, ces derniers étant accompagnés de mécanismes de collecte de données aux proportions gargantuesques. Ce nouvel océan de métriques récupérant jusqu'à la position de la souris permet de cibler la personnalité de chaque utilisateur souvent mieux qu'il ne se ciblerait lui-même.

L'image du carnaval est consciemment choisie et ressurgit à plusieurs endroits de l'ouvrage en raison du renversement total des mécanismes cognitifs qui dirigeaient jusqu'à il y a peu la perception et le traitement par chacun d'entre nous des discours politiques.

"Pendant le Carnaval, il n'y a pas de place pour le spectateur. Chacun participe à la célébration forcenée du monde à l'envers et aucune insulte ni aucune blague n'est trop vulgaire si elle contribue à la démolition de l'ordre dominant et à sa substitution par une dimension de liberté et de fraternité."

Plusieurs exemples seront pris pour illustrer les propos de l'auteur, d'une rébellion des joueurs de World of Warcraft au Brexit en passant par la campagne de Donald Trump et la montée du mouvement Cinq étoiles en Italie.

Après s'être attardé sur ces exemples nourrissant les CV des ingénieurs du chaos, en ayant décortiqué de quelle manière ils parviennent à détourner une certaine rage populaire, Guiliano Da Empoli nous offre une profonde réflexion sur le rôle de la science et des algorithmes dans ces changements.

Il propose pour ce faire une image parlante, qui consiste à faire un parallèle entre ce basculement politique et le basculement de la physique Newtonienne à la physique quantique. Pour l'auteur, nous avons basculé d'une politique Newtonienne où les causes et les effets étaient prévisibles, à la politique quantique, un nouveau système chaotique et à priori imprévisible remettant complètement en question le référentiel précédent.

"Jusqu’à il y a une dizaine d’années, les données pour appliquer les lois physiques aux agrégats humains n’existaient pas. Mais aujourd’hui, oui. Nous avons même davantage de données sur les agrégats humains que sur la majorité des phénomènes physiques que nous avons l’habitude d’étudier."

Pour souligner l'importance des ingénieurs et des algorithmes dans le nouveau jeu politique, l'auteur prend en exemple une parole de Dominic Cummings concernant la campagne pro-brexit, en parlant de ce travail de collecte de données et ciblage des utilisateurs :

"Mesurer l’impact précis de cette activité complexe sur le vote est impossible. Mais tout laisse penser qu’il a été important. Cummings lui-même a écrit que « si Victoria Woodcock, la responsable du software employé dans la campagne, avait été renversée par un autobus, le Royaume-Uni serait resté dans l’Union européenne »."

Dans le but de cerner le fonctionnement de ces algorithmes et leur objectif, l'auteur explique  que " l’objectif est désormais d’identifier les thèmes qui comptent pour chacun, pour ensuite les exploiter à travers une campagne de communication individualisée. La science des physiciens permet à des campagnes contradictoires de coexister en paix, sans jamais se rencontrer, jusqu’au moment du vote."

Un long passage du livre est également consacré à souligner les changements probablement durables des comportements individuels qui permettent l'apparition de ces nouvelles règles en politique, Da Empoli met en lumière un constat intéressant :

"Nous nous sommes habitués à voir nos demandes et nos désirs immédiatement satisfaits. Quelle que soit l’exigence, « There’s an app for that » (« Il y a une application pour cela »), précisait le slogan d’Apple. Une forme d’impatience légitime s’est emparée de chacun d’entre nous : nous ne sommes plus disposés à attendre. Google, Amazon et Deliveroo nous ont habitués à voir nos désirs exaucés avant même de les avoir complètement formulés. Pourquoi la politique devrait-elle être différente ? Comment est-il encore possible de tolérer les rituels dilatoires et inefficaces d’une machine gouvernée par des dinosaures imperméables à n’importe quelle sollicitation ?"

Quoique l'on pense des mouvements et des personnalités dont il est question dans le livre, Guiliano Da Empoli nous livre ici un ouvrage décrivant avec pertinence le rôle et la place des nouvelles technologies, des océans de données, et des ingénieurs sachant les utiliser dans cette nouvelle ère.

badreddine.chaaban
aoû 2021

Prenez le relais et diffusez cet article sur les réseaux :

Newsletter

Restez informé ! Abonnez-vous à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.